The first French-Japan international symposium about hikikomori and withdrawn youth issues will take place in Paris.

On March the 20th the symposium will gather sociologists, anthropologists, psychiatrists, psychologists, and psychoanalysts. The day after the movie tobira no mukou will be shown at Paris Descartes University, and there will be a debate with the movie maker and the producer.

For further details and schedule, please check the website of the conference.

ARGUMENTAIRE

Depuis plus de deux ans, des chercheurs japonais et français se réunissent pour explorer le phénomène du retrait chez les jeunes de ces deux pays.

Le retrait des jeunes, dit « hikikomori » au Japon est un phénomène grandissant qui consiste pour des adolescents et des jeunes adultes à se retirer, le plus souvent dans leur chambre, pendant une durée allant de plusieurs mois à plusieurs années. Ils s’extraient ainsi de toutes les relations sociales attendues (études, emploi ou recherche d’emploi, amis), alors qu’aucune pathologie psychiatrique avérée n’explique ce retrait.

En France, il n’existe pas de terminologie spécifique pour appréhender et qualifier ce phénomène, alors qu’au Japon il est clairement repéré, largement étudié et fait l’objet de politiques ciblées de prévention et de prise en charge.

Retrait, réclusion, renoncement, évitement, refus : ces jeunes semblent renvoyer à toute injonction ou attente sociale à leur endroit, un déroutant « je préfèrerais ne pas ». Ni véritablement contestataires, ni marginaux, ni malades, les jeunes retirants évitent d’assumer les rôles attendus d’eux, suspendent le temps, se désynchronisent et mobilisent un espace-temps singulier, laissant perplexe leurs proches autant que les acteurs des mondes de l’éducation, ou de l’intervention médico-psychologique.

Qu’est-ce qu’un tel phénomène dit de nos sociétés contemporaines, des chemins sinueux vers l’âge adulte, des injonctions et idéaux de performance et d’autonomie, des espaces scolaires et familiaux, des formes de lien et de communication et des troubles qu’ils peuvent induire ?

Telles sont les questions qui seront abordées lors de ce colloque réunissant des sociologues, anthropologues, psychiatres et psychologue français et japonais.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s