Revue L’information psychiatrique

Volume 93, numéro 4, Avril 2017

Au Japon, le phénomène de retrait social désigné par le mot hikikomori touche un nombre important d’individus, selon les enquêtes épidémiologiques. De plus, de nombreuses personnes qui ne sont pas dans cette situation disent « comprendre le sentiment d’être hikikomori ». Face aux enjeux que représente ce phénomène, le gouvernement japonais a ainsi rendu public les résultats d’une nouvelle enquête dont les auteurs présentent les principaux résultats. Il s’agit de données descriptives. Ce travail précis de traduction et de synthèse a pour objectif de rendre accessible à un plus grand nombre de chercheurs et de cliniciens ces données récentes concernant le Japon. Il permet de reposer les contours de la définition et des caractéristiques associées à cette conduite de retrait et de faciliter ainsi la poursuite des recherches et échanges internationaux sur ce phénomène qui n’épargnerait plus aucune société occidentalisée.

Numéro spécial “retrait pathologiques”

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s